Saison 2006-2007

6 juin 2007 L'Entente de la ria remise sur de bons rails

Lors de l'assemblée des Belugas, samedi aux Astéries, Elie Rio, président sortant, est revenu sur l'Entente de la ria, en sa qualité de vice-président de ce groupement des jeunes footballeurs de Belz, Etel et Erdeven, constitué en association depuis juin 2006. Aux premières lignes dans les turbulences qui ont agité l'Entente, il y a plus d'un an, autour du licenciement de l'entraîneur, il a tenu à préciser certains points pour clore le dossier. « Ce n'est pas de gaîté de coeur que nous avons dû prendre cette décision, c'était pour sauver nos clubs. Mais l'affaire a eu des répercussions jusque sur l'état de santé de plusieurs responsables de l'Entente ». Ce licenciement a eu aussi des conséquences financières, ajoutait Elie Rio : « En mars 2007, on a été condamné à payer 8.850 €. Ceci incombe aux trois clubs, c'est une somme que nous assumons pleinement ».

« L'Entente est viable »

« Après cette période difficile, nous avons démontré que c'était viable », poursuivait Elie Rio pour en arriver à la situation actuelle de l'Entente, financièrement saine, mais qui devra être confortée, dans l'avenir, par des animations et manifestations. Quant au fonctionnement et aux résultats d'activité, le baromètre de l'Entente est à la satisfaction, avec 117 licenciés, et la perspective, pour la saison prochaine, d'une équipe de 15 ans et d'une équipe supplémentaire de 13 ans. Pour accompagner cette réussite, Elie Rio a lancé un appel aux joueurs seniors afin qu'ils s'investissent dans l'encadrement technique : « Nous pourrons financer les formations ».

Elie Rio est revenu sur l'entente de la Ria, samedi dernier

 

28 mai 2007 "L'entente de la Ria va bien" 

« L'Entente va bien, on est reparti avec des gens motivés et des bons joueurs, il y a certes toujours quelques petits couacs de communication, mais on va les améliorer : on n'est encore une jeune école de foot », exposait avec détermination Laurent Le Leuch, président de l'Entente de la ria, vendredi, lors de l'assemblée générale qui s'est tenue à la salle polyvalente d'Erdeven. Ébranlée durant la saison 2005-2006 avec des difficultés de gestion qui avaient suscité des interrogations et contraint au licenciement de l'entraîneur, l'Entente de la ria est repartie cette saison sur des bases assainies, et les résultats présentés vendredi lors de cette assemblée apparaissent des plus encourageants, tant au niveau sportif que de la cohésion entre les trois clubs regroupés au sein de ce pôle jeunes. Ces résultats sont dus à une volonté commune de « positiver », scandée par Elie Rio, président des Belugas, et concrétisée sur le terrain par un engagement énergique et motivé des dirigeants et responsables d'équipes.

« Les fondations sont solides »

« Le travail a été bien fait, on a des gens capables, et on va encore progresser, en fonction des moyens qui sont les nôtres, les fondations sont solides, il faut maintenant bâtir les murs », soulignait Elie Rio. Et pour progresser, Erwan Le Guen, l'entraîneur, a proposé de mettre en place un programme de formation pour les dirigeants, encadrants et parents. « Ainsi, l'Entente pourrait prétendre au label qualité foot ; s'il y a suffisamment de personnes intéressées, la formation pourrait même se faire sur place », ajoutait Yannick Pessel, secrétaire. Et pour que tout soit parfait, il faudrait simplement que davantage de joueurs seniors s'investissent au sein de l'Entente, recommandait Elie Rio.

115 jeunes joueurs

Cette saison, l'Entente comptait 115 jeunes joueurs (30 débutants, 32 poussins, 36 benjamins, 17 13 ans), et les perspectives pour la saison prochaine sont sérieusement à la hausse, et permettront même d'avoir deux équipes de 13 ans et au moins une de 15 ans.

En bref

Bureau. Président, Laurent Le Leuch (Etel FC) ; secrétaire, Yannick Pessel (AS Belugas) ; trésorier, Michael Le Rouzic (AS Duniers). Saison 2007. Une réunion avec les parents sera mise en place à la rentrée afin de cadrer tous les détails de la saison prochaine.

 

22 mars 2007 Vincent Le Gal, footballeur et vice-champion de judo

Footballeur à l'entente de la Ria et judoka à l'amicale laïque, Vincent Le Gal vient de décrocher le titre de vice-champion de Bretagne

 

20 février 2007 L'Entente de la ria encourage les Merlus

Suite à l'accueil de l'équipe de Ligue 1 du FCL, en janvier, pour un stage d'entraînement à la Garenne et à La Falaise, les jeunes footballeurs de l'Entente de la ria ont été invités, samedi, par l'intermédiaire de l'Etel FC, à assister à la rencontre Lorient-Toulouse, au stade du Moustoir. Armés de fanions aux couleurs des Merlus, la soixantaine de jeunes supporters ont fait le maximum pour encourager les Lorientais, mais Toulouse l'a emporté 1 à 0.

 

6 février 2007 Fusion : « Les propos d'Elie Rio n'engagent que lui-même »

Dimanche dernier, dans ses voeux, Elie Rio, le président des Belugas, avait annoncé comme l'un des chantiers à ouvrir au plus vite, le rapprochement des trois clubs de football de Belz, Etel et Erdeven afin de ne plus former à terme qu'un seul club (Le Télégramme du 31 janvier). Déjà, les trois clubs ont regroupé leurs sections jeunes en créant l'Entente de la Ria, qui, aujourd'hui, fonctionne bien et donne satisfaction. Mais la fusion des seniors ne suscite pas la même unanimité. Dimanche, dans leurs voeux respectifs, Patrick Le Calvé et Laurent Le Leuch, présidents de l'AS Duniers d'Erdeven et de l'Etel FC, ont renvoyé Elie Rio sur le banc de touche : « Ses propos n'engagent que lui, il aurait dû se concerter avec les autres présidents avant de faire une telle annonce ». Pour les présidents d'Erdeven et d'Etel, avant d'ouvrir ce chantier, il est préférable de continuer à travailler pour structurer et conforter l'Entente de la Ria. L'annonce d'Elie Rio a au moins permis de lever le tabou sur cette question, et si pour l'heure, les intéressés jugent cette perspective prématurée, la porte n'est pas totalement fermée non plus : la fusion - et non l'entente - peut rester comme une des perspectives lointaines à envisager si l'avenir le nécessite. Mais plus tard.

 

1 février 2007 L'Entente de la ria en bonne forme

« L'Entente de la ria fonctionne du mieux possible avec les moyens dont nous disposons », déclarait avec netteté Elie Rio, le président des Belugas, dimanche soir dans ses voeux, en saluant Erwan Le Guen et tous les bénévoles qui se sont engagés pour préparer la relève des clubs la composant. Si, cette année, l'effectif des 13 ans (17) est limité, mais « solide et sans défection », les catégories les plus jeunes sont nombreuses : 30 débutants, 35 poussins, 35 benjamins. Quant aux 15 ans, une équipe pourra se mettre en place la saison prochaine. Parmi les équipes qui offrent le plus de satisfaction à l'Entente, les benjamins à neuf, qui évoluent en promotion de district, ont battu samedi leurs homologues de Ploeren par 6 à 2, remerciant par cette victoire Gwenaëlle François qui leur avait remis deux ballons avant le match

 

30 janvier 2007 Pôle foot et fusion des trois clubs : une révolution

Un seul club de football jeunes et seniors pour Belz, Etel et Erdeven. Annoncé dans un certain brouhaha devant une assistance peu nombreuse, dimanche soir, lors des voeux des Belugas par le président Elie Rio, cet axe de travail pour le futur proche est pourtant un véritable coup de tonnerre et une révolution.

Cette perspective, Elie Rio a voulu la présenter « lucidement, raisonnablement », comme le prolongement inéluctable et logique du rapprochement opéré il y a trois ans pour les sections jeunes avec la création de l'Entente de la ria. Le sujet n'en était pas moins tabou, tant l'attachement aux clubs reste fort : « Ça nous fera quelque chose, parce que les Belugas, c'est notre vie, mais il y a des choses qui s'imposent ». Concrètement, le rapprochement pourrait se faire dans le cadre d'une entente, comme pour les jeunes, et le nouveau club prendre le nom de « Ria d'Etel ». « Nous pouvons avancer dans cette direction. Au sein de l'Entente, on a appris à travailler ensemble malgré les soubresauts ». Mais le président des Belugas - le club le plus important du trio - a pris soin de prévenir toute volonté de prééminence ou de domination.

Quid du pôle football ?

Cette annonce venait après l'interpellation de Gérard Le Tréquesser, maire, conseiller général et vice-président de la communauté de communes, sur les projets de pôle football sur Belz, parallèlement au nautisme à Etel, au tennis à Erdeven et à la culture sur Locoal-Mendon : « Il y aura nécessité que nous soyons informés de la mise en oeuvre de ces différents pôles. Ça ouvre des perspectives, mais ça pose aussi des questions : qui fait quoi ? Comment, avec qui ? Avec quels moyens ? ». « Il nous faudra jeter les bases avec les présidents des clubs », a répondu Gérard Le Tréquesser, après avoir rappelé la logique intercommunale qui vise à mutualiser les moyens, mais sans s'étendre d'avantage sur la question.

On ne joue plus à Kergundo

Le maire a par ailleurs indiqué qu'en raison notamment des occupations estivales par les gens du voyage, la commune se trouvait « contrainte d'abandonner les stades de Kergundo : à partir du 1 er mars, on arrêtera d'y jouer ». Des solutions seront trouvées en recourant aux stades d'Etel. Parallèlement au regroupement des clubs et à la mise en oeuvre d'un pôle football, la question des infrastructures sera essentielle, car pour l'heure, Belz ne dispose que d'un seul terrain homologué à La Lande, et le terrain d'entraînement de La Garenne à Etel doit laisser place à un gymnase.

Elie Rio, le président des belugas (à droite) a interrogé le maire sur le projet de pôle football sur Belz: Qui fait quoi? Comment, avec qui? Avec quels moyens?

 

9 octobre 2006 Entente de la ria : l'association est constituée

Nouvelle étape et aboutissement dans la démarche de consolidation de l'Entente de la ria : une association spécifique préside désormais aux destinées de ce groupement des sections jeunes des clubs de football de Belz, Erdeven et Etel

La présentation en a été faite vendredi soir lors d'une réunion à la salle polyvalente. Mais peu de parents étaient présents. Sans doute aussi parce que les mécontentements et doutes survenus fin 2005 et début 2006 appartiennent désormais à l'histoire. Il ressort en effet que la confiance est peu à peu revenue grâce à l'engagement bénévole de toute une équipe d'encadrants et de parents pour accueillir les enfants, les former et les faire jouer. Le signe le plus net de cette confiance revenue est le nombre important de licenciés (voir encadré), alors que les discours d'il y a six-dix mois annonçaient volontiers la mort de l'Entente. Dans ce contexte, l'insistance sur la notion de respect au cours de la réunion résonnait aussi en écho aux tensions de l'an dernier : « qu'au moins, ceux qui critiquent aient le courage de s'investir ! ». Cette question sur les respects vient d'un incident survenu ces dernières semaines de la part d'un parent lors de l'entraînement des poussins : « Je veux bien accepter toutes les remarques, mais en dehors des temps d'entraînements », relevait Erwan Le Guen, l'animateur jeunesse d'Erdeven, titulaire de tous les diplômes et qualifications nécessaires, et qui encadre les entraînements du mercredi sur son temps libre. Sur le fond, il a été précisé que les équipes de poussins ne sont pas constituées comme des groupes de niveaux mais comme des groupes équilibrés intégrant chacunes des joueurs de niveaux différents : « Avec ce système, on sera encore plus forts et tous les enfants auront encore plus de plaisir à jouer », commentait l'un des encadrants du groupe.

Composition du bureau

La nouvelle association « Entente de la ria » est présidée par Laurent Le Leuch, par ailleurs président de l'Etel-FC, entouré de deux vice-présidents, Patrick Le Calvé (Erdeven) et Elie Rio (Belz). Trésoriers : Pascal Piot et Mickael Le Rouzic; secrétaire : Lionel Guhel. Correspondants des clubs : Yannick Pessel (AS-Belugas), Lionel Guhel (Etel-FC), et M. Guillamot (AS-Duniers). Représentants des parents : Pascal Piot, Stéphane Besnier, Mickael Le Rouzic, M. Guillamot, Yann Royer

 

9 octobre 2006 107 licenciés sur les trois communes

A ce jour, l'Entente de la ria compte 107 licenciés répartis en 26 débutants, 32 poussins, 32 benjamins, 17 treize ans. Comme la plupart des autres clubs, l'Entente subit un déficit d'effectifs passager dans la catégorie des 15 ans. Quant aux 18 ans, ils sont associés aux équipes seniors des trois clubs

 

11 septembre 2006 Entente de la ria : 100 joueurs à l'école de foot

« On repart sur de bonnes bases », observait Patrick Le Calvé, le président de l'AS-Duniers, samedi lors de la reprise des matches de l'Entente de la Ria. Les troubles qui ont émaillé la saison dernière semblent dépassés : la reprise en main et la réorganisation de l'Entente par les équipes des trois clubs la constituant l'Entente (Belz, Erdeven et Etel) a permis de renouer les liens, « dans le seul intérêt des jeunes ». Et pour cette reprise, l'Entente peut annoncer avec sérénité des effectifs d'une centaine de jeunes inscrits à son école de football. Les encadrements sont assurés par des bénévoles. Les inscriptions restent possibles auprès des dirigeants le mercredi après-midi au stade d'Erdeven, auprès des dirigeants.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.